Je vous avoue que je suis une grande fan de bit-lit. Je dévore tout. Alors quand par hasard je suis tombée sur la série des sentinelles de l’ombre je suis dit « why not » ? Du coup, j’ai foncé tête baissée dans le premier roman de J. Arden.

 

Tome 1 Le souffle de la lune

 

Source: Externe

Synopsis :

 

 Tout allait bien dans ma vie jusqu’à ce que je me transforme en loup devant une assemblée de vampires. Encore qu’il s’agit là d’un euphémisme, du genre capable de vous étouffer en moins de deux. Car s’il est de notoriété publique que les crocs et les poils ne font pas bon ménage, c’est encore pire quand vous êtes la fille de la reine du clan vampirique le plus rigide qui soit. Et je parle d’expérience… Bref. Munie d’un aller simple pour la meute paternelle, me voici partie pour San Francisco, à la découverte d’un monde où vampires et loups se côtoient. Appelons plutôt ça de la cohabitation forcée. Personne n’est prêt à voir sa vie chamboulée, et quand l’amour et des dieux censés avoir disparu s’en mêlent, laisser la bête me dévorer de l’intérieur devient de plus en plus tentant…

 

Mon avis :

 

Mouais je sais ce que vous vous dites : ça à l’air barbant et basique. Détrompez-vous ! L’histoire est unique. Anya est donc l’héroïne de cette histoire, moitié loup garou, moitié vampire. Elevée par les vampires, elle voit sa vie chamboulée par sa première transformation en loup garou et se retrouve exilée dans la meute de son père. Cela remet en doute toutes ses croyances, tout ce qu’elle pensait acquis. Nous vivons tout cela au travers de ses yeux. Son humour est ravageur, elle est tendre et forte à la fois. Un plaisir.

Et puis il y a les garçons. Intelligents, drôles, un brin dérangés et bien sûr sexy au possible.

Bon jusque-là je ne vous ai pas convaincus ? Et si je vous dis que des Dieux s’en mêlent ? Et si je vous dis que ce n’est pas n’importe quel Dieux, mais que c’est des dieux égyptien avec toute la méchanceté, la cruauté et l’imagination qui les accompagnent ?

Après des mois et des mois à lire de la bit-lit, je vous le dit : J. Arden apporte un changement significatif, elle est imaginative, drôle, et une fois passé les 50 premières pages qui sont laborieuses, il est impossible de le refermer avant la fin.

Et une fois que l’on atteint la fin ? Eh bien on meurt d’envie de lire le 2e pardi !

 

Tome 2 La voie du sang

 

Source: Externe

Synopsis :

 

Avec le réveil de mon loup, ma vie s’est considérablement compliquée, mais comme cette saleté de bestiole m’avait également apporté une famille, j’étais prête à passer l’éponge. Pendant un temps, j’ai cru pouvoir affronter les coups du sort, même ceux que je devais à des instances supérieures très mystérieuses. Et puis, soudain, tout a de nouveau volé en éclats. Cette fois, je ne suis pas humeur à fuir, plutôt à courir au-devant des ennuis. Mais voilà, je dois aussi composer avec quantité de fils et filles de dieux qui ont tous un point commun, celui de vouloir croquer un bout de ma personne. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, avoir quelques-uns de leurs patrons de son côté n’aide pas à faire des miracles. Pour sauver ma famille, ma meute, je ne vais pas hésiter à me salir les mains, quitte à ouvrir la voie du sang, et ainsi attirer l’attention du mauvais dieu...

 

Mon avis :

 

J’ai eu beaucoup plus de mal à entrer dans l’histoire et à aimer Anya dans ce tome. Je l’ai trouvé plus … Enfantine, moins réfléchie. Bon, elle reste très puissante tout ça tout ça mais mentalement, elle m’a fatiguée. Encore des mauvais choix, encore des mises en garde de la part des hommes de sa vie, toujours un refus de sa destinée …  Encore heureux, quelques rebondissements et la fin sauvent l’histoire.

Ne vous méprenez pas, je suis toujours accro à cette série, mais ce deuxième tome m’a déçue. Peut –être l’ai-je lu trop vite après le premier tome ?

Une chose est sure, l’auteur arrive une fois de plus à finir sur une fin qui ne nous laisse qu’une seule envie : passer au tome suivant le plus vite possible.

 

J’attends beaucoup de la suite de cette série et l’auteur n’a pas cessé de nous laisser des avants gouts sur facebook ce qui fait encore plus monter l’envie de lire la suite !

 

Et oui car le plus dans tout ça c’est que l’auteur est sur facebook et qu’elle communique beaucoup avec ses fans. Elle est drôle, à l’écoute, et à l’air légèrement addict aux disney (comme moi).

 

Enfin bref, je vous recommande la série, à lire sans modération !